Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 13:22

 

                        9782226246851m.jpg

       Ne me demandez pas pourquoi je lis un livre qui fait peur alors que je suis une trouillarde née… Peut-être à cause de l’auteur ??? Sfar…Peut-être parce que les vampires qu’il me présentait jusqu’à présent étaient « mignons » dans le sens, gentils, pas trop mauvais… En tous cas je l’ai fais…Bref c’était les vacances, il faisait un temps pourri de chez pourri : pluie, froid, pas de lumière, pas de sourire, pluie, froid…L’éternel avait une couverture parme et dessus semblait s’envoler un homme chauve aux oreilles pointues…à l’arrière quelques mots bien sentis pour me donner envie d’ouvrir :

 

  «  les vampires , ça n’existe pas . La psychanalyse ça ne marche pas. On était faits pour se rencontrer. »

 

Et voilà votre Bergamotte qui entrouvre la porte qui lui est interdite…et qui déboule en pleine guerre, dans une contrée lointaine, au milieu de soldats plus ou moins lucides, et plus ou moins saouls. Là elle aurait dû fuir Bergamotte…Mais non, écervelée, telle l’héroïne d’un film d’horreur de série B, elle a continué. Tant pis pour elle…Elle suit le romantique Jonas, et soudain, ça éclate de partout : bombes, charge de la Cavalerie, tuerie, cadavres, charognards…puis silence, et naissance d’un vampire. Nous sommes loin des œillades de Pattinson, notre cher Edwards à l’écran…Ah ! Il est pas beau le vampire. C’est du vampire à l’ancienne, avec une petite tête chauve, un teint grisâtre, une dentition petite mais costaud…Non, l’ami Sfar ne nous apporte pas du joli-joli…enfin, presque, ce vampire il n’est pas beau du dehors, MAIS, du dedans il est tendre, amoureux, fidèle, et il a une bonne conscience…en plus il a des circonstances atténuantes, aggravantes…Roooh ! Bergamotte ne sait plus, Bergamotte s’y perd, elle s’éprend, elle s’attache, elle hurle d’horreur, elle minaude…En un mot comme en « sang »…(c’est pour le côté globule hic !) Bergamotte accroche et ne lâche pas son ouvrage. Non contente d’entrer dans l’histoire, elle file le long des couloirs du roman et ouvre, ouvre et ouvre encore les portes des longs corridors de la narration. Qu’à-t-elle aimé ? le côté évolutif de la chose…on ne devient pas vampire comme ça…le côté introspectif de l’argument : le vampire pense, il s’ennuie, trimbale son blues et ses chaussettes sales avec lui à travers les siècles. Il y a du Lewis dans l’écriture de Sfar…Son personnage ne tombe pas dans  le gouffre d’un rêve comme Alice. Cependant, il essaye de s’extirper du gouffre qu’est sa tombe sans fond, et d’échapper à sa nouvelle nature. Non se vampire ne devient pas végétarien, mais il essaye de s’anéantir tout seul, avec courage, et de nombreuses fois, mais en vain. Pauvre petit vampire moche…Il fait tant et si mal qu’il nous donne envie de rire, ce rire plus fort que nous qui nous dégringole de la commissure quand devant nous quelqu’un s’étale de tout son long…On ne voudrait pas, on ne devrait pas…mais voilà. Alors, lisez cette histoire d’épouvante hors-normes. Vous m’en direz des nouvelles ! Retenez ce titre : L'éternel de Joann Sfar .

 

« Et le vampire retira tous ses vêtements militaires, prit la bassine qui servait de lessiveuse, lava tout à grande eau. Il brossa également son manteau et ses bottes, puis fit même de la couture… »

 

 

« je suis encore sur terre pour Hiéléna, songea-t-il .C’est la seule explication.Je lui avais promis une vie satisfaisante, des enfants. Si on m’a redonné le souffle, c’est pour faire exister ce projet. L’idée d’un vampire père de famille ne le défrisait pas… »

 

 

1889%20-%20Ophelia%20(John%20William%20Waterhouse)

 

 

Bon week-end!

 

Bergamotte

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bergamotte et cardamone - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Jonas D. 07/05/2013 09:28


Bonjour Cardamone, voilà une belle idée que de promouvoir le travail de Sfar. Ici, nous avons dévoré et nous dévorons encore "Le chat du rabbin" et nous avons bu "Le petit prince". Entre autres
talents... Je n'ai pas encore lu cet ouvrage, mais voilà que tu me guides. Merci. Bises.


Jonas (pas celui du roman, quoiqu'à ta description...)

aufildecespages 06/05/2013 11:51


Super tentant !

bergamotte et cardamone 17/05/2013 19:23



ben...alors...laisse toi emportée!



Labaronne 04/05/2013 23:00


hihiiiiiiiiiiiiiiiiiii tu me fais trop rire, ok je vais le noter et tenter de le trouver à la bibliothèque, et je prendrai des gousses d'ail avec moi dans le lit......

Labaronne 03/05/2013 22:13


j'ai lu du LOVECRAFT, j'ai terriblement flippé, curieusement sur les histoires les plus courtes .....brrrr je rigole pas là j'ai des frissons....ton livre c'est pire ? si non je retourne à
STEPHEN KING - bonne soirée et bon dodo quand même



bergamotte (de trouille) 04/05/2013 15:00



Ce livre est un OVNI en fait, inclassable, un peu king, un peu stocker, un peu de Lovecraft... un peu peur, un peu rire...avec tous ces mélanges on pourrait craindre l'indigestion, mais non,
comment te dire...essaye, et si c'est trop souviens toi que tu as toujours la possibilité de refermer...le livre et de l'emprisonner entre deux autres dans une Bibliothèque en plein jour! (moi
j'ai mis un petit pot de semoule d'ail...On ne sait jamais...)bon week-end!!!



flipperine 03/05/2013 19:03


souvent quand on parle de l'éternel on voit Dieu mais pas un vampire

bergamotte 04/05/2013 14:55



on peut également voir : un refrain, de la neige, un amour... et tant d'autres choses que j'oublie... Une lecture et donc un livre offre bien des perspectives de compréhensions, et de
sens...j'aime la multiplicité, l'autre, le différent et le respect, je les voudrais éternels entre les Hommes de ce monde...Belle journée.



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche