Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 12:46

http://www.8164.org/wp-content/uploads/2008/12/clip_sixsticks.jpg

                            Michael Kenna

 

 

Les mots m'ennuyaient à présent. Certains me donnaient la nausée. Je cherchais ma route vers le pays du Silence quand un flot de paroles cacophoniques et tortueuses me barra la route. Quelque chose de glacé se glissa derrière moi. Je tombai et fus emportée par le courant. Je tentai de résister, suffoquai, perdis connaissance.

 

Plus tard, bien plus tard, l'absence de bruit me réveilla. Je regardai autour de moi.

C'était blanc et doux, apaisant comme un sommeil sans rêve. Les toxiques échos des bruits médiatiques, les mots volés, abusés, salis, la brillante bruyance publicitaire, les cancans des bureaux, les crissements, grincements, vrombissements, tout ce tintamarre qui m'habitait s'était tu. Je reprenais mon souffle, me dérabougrissais, me réchauffais. Je ne vis pas le temps passer et puis

 

le silence m'ennuyait à présent. Je cherchais ma route vers le pays des Bruits. Des mots inconnus vinrent à ma rencontre, me prirent la main, et nous nous élançâmes  comme des enfants dans une course joyeuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone
commenter cet article

commentaires

Tmor 04/11/2014 09:29


Très très beau. Épure dans l'image, dans la forme poétique, dans le propos. Bravo.

Cardamone 04/11/2014 22:03



Merci!






Aloysia 26/10/2014 16:20


Décidément, ce monde est bien celui de l'alternance et de la dualité... 

Cardamone 31/10/2014 20:12



C'est le problème des mots aussi - à moins d'être un vrai poète - cette tendance à séparer, découper...


Bon week-end!



Carmen P. 23/10/2014 17:58


Les bruits comme les graphies habillent l'espace. La page blanche, le silence... permettent de saisir les bruits intérieurs, d'entendre une petit musique intime cachée derrière un autre vacarme,
celui du mental. Quand on l'a entendue, on peut se tourner à nouveau vers l'extérieur. Ainsi va notre écoute, pour un meilleur équilibre.


Tu as trouvé les mots pour dire le balancement de cette présence, à soi, aux autres.

Cardamone 31/10/2014 20:19



Tes mots sont justes Carmen. Merci pour ce commentaire! Bon week-end!



dalva 20/10/2014 10:03


J'aime beaucoup cette photo et ce qu'elle t'inspire. Minimaliste mais qui laisse l'imagination partir loin.

Cardamone 31/10/2014 19:57



Merci Dalva! J'en remets une
alors!





J'ai pensé à la photo après avoir écrit... C'est plutôt le fait que je ne sois pas très inspirée ces temps-ci qui a inspiré ça! Bon week-end!



almanito 16/10/2014 19:58


Besoin de silence et de solitude pour se ressoucer et repartir vers la vie toute neuve avec une énergie renouvelée, j'aime beaucoup et le texte et son illustration, très apaisante.


 

Cardamone 16/10/2014 21:57



Merci! J'aime beaucoup les photos de Michael Kenna.






Anne-Marie 16/10/2014 16:52


Moi aussi, je nage avec plus ou moins d'aisance entre ces deux rives: chercher l'expression la plus simple, la plus dépouillée, la plus honnête ou m'étourdir de mots, me noyer avec jubliation
dans mes dictionnaires de synonymes, de rimes...


C'est une photo ou un tableau qui illustre ton article? En tout cas, j'aime cette simplicité!

Cardamone 16/10/2014 21:55



Une photo. Je crois qu'il va y avoir une expo Michael Kenna au musée Carnavalet pour le mois de la photo.



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche