Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 21:24

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2013/05/rue.jpg

           Romaric Cazaux

 

 

Par hasard - mais était-ce un hasard - il l'avait retrouvée. Elle le narguait dans la vitrine. Elle n'avait pas changé d'un pli, resplendissante, offrant ses trompeuses promesses aux alouettes écervelées qu'elle faisait rêver.

 

Natacha était la plus belle et la plus douce des femmes. Sans conteste. Oh lui il la regardait de loin. Elle n'était pas pour lui. Trop belle. Elle hantait ses nuits. L'obsédait le jour. Il n'osait lui parler. Il n'imaginait pas pouvoir vivre sans elle. C'était sa folie, ça le minait, souris noire grignotant méticuleusement, sournoisement, chaque jour un peu plus, tout lien le rattachant au réel. Alors quoi. C'était comme un supplice infernal, il ne pouvait pas continuer comme ça. Il ne serait pas le premier à sauter le pont, la vie n'est pas un cadeau pour tout le monde, il ne faut pas croire.

 

Et c'est là que le nabot s'était approché de lui.

"Vous avez tort, vous avez tort mon bon monsieur. Je suis laid, je suis affreux, c'est un fait, mais je possède des trésors. J'ai de quoi exaucer vos désirs les plus fous."

Il lui avait montré la robe. Une robe comme ça, éclatante et toute frémissante, même sans personne dedans, quand on a les idées grises, ça vous fait tout drôle.

"C'est très simple, voyez-vous. Vous l'offrez à l'élue de votre coeur, et si elle la revêt, c'est gagnée, elle est à vous, toute à vous."

Non, il n'y croyait pas. Pas vraiment. Mais quand on n'a rien à perdre, vous savez, ça ou se jeter dans l'eau froide... C'était toujours un beau cadeau à faire, le nabot la lui filait gratis, il n'en avait plus d'usage disait-il. C'est si rare qu'on vous file quelque chose gratis.

 

Natacha, la robe lui allait à ravir. Elle était encore plus belle, irréelle de beauté.

 

Enfin, vue de loin. Quand elle s'approcha et que son regard tomba sur lui, elle se mit à faire des yeux de merlan frits qui la rendait un peu moins charmante. Elle s'approcha encore plus près et lui murmura:

"Epouse-moi. Epouse-moi sur le champ. Je te veux dans mon lit ce soir."

Il se recula avec dégoût. Cette femme était folle. Et tout bien considéré, pas si belle que ça. Bertrand quitta le pays et n'y retourna plus jamais. Mais cette robe, comment avait-elle bien pu atterrir là?

 

Cardamone

pour l'atelier d'écriture de Leiloona

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Images et mots
commenter cet article

commentaires

Adam 04/06/2013 14:33


 





 


J'aime bien tes nouvelles biens incisives avec la moralité à la fin ! Encore bravo.


Bon après midi C@rd@mone, bisous

Carole 22/05/2013 00:13


Finalement, le nabot était un ange gardien, peut-être.

Cardamone 22/05/2013 23:41



Tout bien considéré, c'est bien possible...



Jonas D. 21/05/2013 18:34


L'habit ne fait pas le moine, encore moins la princesse... Bises.


Jonas

Cardamone 22/05/2013 23:40



Tu es un sage Jonas!!! Mais que la robe de princesse la défasse et fasse fuir le Prince, quand même!!!


Bizbiz



stéphanie 21/05/2013 17:40


super sympa cette robe mystérieuse!


ah les hommes, un épouse moi et la beauté s'envole, lol


 

Cardamone 22/05/2013 23:37



Eh oui!!! Ca tient à bien peu de choses la beauté!


Merci! Bonne fin de semaine!



lucie 21/05/2013 09:09


joli texte, des allures de contes pour toi aussi. Bravo.

Cardamone 21/05/2013 23:26



Merci Lucie!



Leiloona 20/05/2013 21:57


Marrant ce texte un brin fantastique, et quelle morale pfiuu ! L'amour d'un homme tient-il à la faculté de la femme à rester distante ? 

Cardamone 21/05/2013 23:21



Heureusement ils ne sont pas tous comme ça!!! - Ceci dit too much is too much...



Cess 20/05/2013 12:20


Est-ce vraiment le propre de l'homme que de vouloir ce qu'on ne peut avoir et trouver ça moins extraordinaire quand on l'acquière finalement ?
L'aurait-il toujours trouvé belle et attirante si il ne l'avait pas gagné si facilement ?
Très chouette texte !  

Cardamone 21/05/2013 23:18



Ah le charme de l'inaccessible étoile!!!


Merci Cess!



Yosha 20/05/2013 11:42


Ce conte un peu à l'envers me plaît énormément... mais il me laisse sur ma faim (fin ?) : comment cette robe a-t-elle atterrit là ??!

Cardamone 21/05/2013 23:16



J'avoue, ça reste un mystère pour moi comme pour lui... Tu n'en aurais pas une petite idée


Bonne nuit et doux rêves!



louv' 20/05/2013 09:46


Entre fable et fantasme, ce texte a quelque chose de maléfique. J'aime beaucoup !

Cardamone 21/05/2013 23:06



Merci Louv'! J'aime beaucoup ton commentaire, "Entre fable et fantasme", c'est bien comme ça que je le sens!


Porte-toi bien! Bizbiz



Labaronne 20/05/2013 06:45


était-elle venue là pour le ramener à la réalité ?

flipperine 19/05/2013 23:27


le malheureux lui qui croyait avoir trouvé le bonheur

Cardamone 21/05/2013 22:47



Oui, mais la robe l'aura au moins dissuadé de se jeter du pont...


Belle et douce soirée!


 



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche