Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une photo, quelques mots - Souvenirs d'enfance (tristes et vagabonds)

9 Septembre 2012 , Rédigé par Cardamone Publié dans #Images et mots

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2012/09/expositionmulti.jpg

 

Le bric à brac de mon enfance

Les crottes de nez

Et les cauchemars

Ce tintamarre sans élégance

Se brinqueballe dans ma caboche

- C'est moche

 

Le vert effroi de cet enfer

Faut-il crier

Faut-il le taire

Quels non-sens Quelles violences

Tous ces machins à oublier

- Pas l'pied

 

N'en déplaise au grand Baudelaire

Prendre de l'âge 

Prendre le large

Cela n'est pas pour me déplaire

Tous les souvenirs à la décharge

- légère

 

 

Cardamone

pour l'atelier d'écriture de Leiloona

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
j'aime ce poème où l'enfance est remise à sa place et non pas enjolivée par la nostalgie :-)
Répondre
M
Petit poème qui dit bien que l'enfance n'est pas toujours aussi idyllique qu'il n'y parait. Et en même temps c'est dit avec tant de grave légèreté!
Répondre
C
<br /> <br /> Merci Mamido! Ca me touche beaucoup que tu parles de "grave légèreté", c'est quelque chose que j'adore!<br /> <br /> <br /> <br />
J
En quelques mots et avec du rythme, tout est dit.
Répondre
C
<br /> <br /> Bien contente que le rythme du texte vous ait plu!<br /> <br /> <br /> <br />
L
Le rythme colle super bien au sujet choisi ! :)<br /> Désolée encore pour ce oubli involontaire.<br /> Belle journée !
Répondre
B
Big Up pour ma Cardamone!!!!<br /> Moi ce que j'aime le plus c'est le "légère" de la fin et comme le disent si bien les autres coms, il y a un petit rythme dansant, entre comptine et chanson de gamine...Un petit vent effronté en<br /> rien désabusé souffle sur cette rentrée!<br /> Bergadmirative!
Répondre
P
Oui, le rythme est très dynamique et agréable. J'aime beaucoup le ton du poème !
Répondre
L
très joli et ton rythme me plait beaucoup !
Répondre
3
j'aime le ton primesautier de ce texte...
Répondre