Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 15:49

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2013/07/cour.jpg

© Romaric Cazaux

 

 

Ce qui couvait, on ne savait pas trop.

On se terrait, on se taisait, chacun chez soi, consentant à ce qui se préparait. Les couleurs nous faisaient peur.

On essayait prudemment de sauver les derniers beaux instants.

En surface tout semblait calme. Ordinaire. Pas un souffle.

Mais les murs se fissuraient, les tensions se multipliaient, on attendait. La bête sortirait des murs peut-être nous dévorerait. On aurait pu se préparer tous ensemble peut-être on pouvait y arriver. Mais on préférait ne pas y penser. Nous étions chute les yeux fermés.

 

 

Cardamone

pour l'atelier d'écriture de Leiloona

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Images et mots
commenter cet article

commentaires

Stephie 23/07/2013 09:03


J'aime beaucoup ! Court et efficace !

Cardamone 27/07/2013 22:57



Merci Stéphie! Bon week-end!



Yosha 23/07/2013 07:46


Tes textes m'ont manqué ! C'est très réussi cette description d'une attente figée. J'aime beaucoup l'idée de regarder au-delà des apparences ordinaires et surtout qu'il est possible de changer
les choses en les affrontant plutôt que choisir d'ignorer l'imminence de la catastrophe.

Cardamone 27/07/2013 22:40



C'est bon de te retrouver Yosha! Merci!



Jonas D. 23/07/2013 02:41


Cour restreint, claustrophobie annoncée d'une nuit sans lune, ou bien alors piège à rayons de soleil qui noiera la place d'un été sans pareil. C'est selon. Ton choix Cardamone nous livre un joli


texte. 


Jonas

Cardamone 26/07/2013 22:27



Merci! On aurait pu y faire un barbecue aussi, dans cette cour, rêver d'y mettre des couleurs en buvant un pastis...
A la tienne Jonas!






Carole 22/07/2013 20:37


Très kafkaIen, ce "nous étions chute". 


Très vrai aussi, car c'est vrai, nos murs se fissurent et nous sommes chute. Il le fallait peut-être, après avoir si longtemps cru grimper la pente du progrès.

Cardamone 26/07/2013 22:08



Merci Carole pour ta compréhension






Za 22/07/2013 19:32


En effet, encore un texte tendu vers une certaine angoisse...

Cardamone 24/07/2013 23:30



Peut-être y en a-t-il dans l'air???



Adam 22/07/2013 18:14


 





 


Rôôô !!! c'est le début d'un film d'horreur


Belle soirée et bisous C@rd@mone

Cardamone 23/07/2013 19:09



Terrible ton matou!!!


Bonne et douce soirée à toi aussi! bizbiz






lucie 22/07/2013 14:06


c'est dingue j'ai l'impression qu'il n'y a que moi qui y ai glissé de la légèreté dans cette cour. Ton texte est flippant !

Cardamone 23/07/2013 20:45



 


C'est marrant, pour le moment (mais j'ai pas tout lu), je les trouve assez variés - Za a c'est vrai comme moi ressenti de la cata dans cette petite cour, mais c'est loin d'être la majorité des
textes non? On a connu pire!!! Bon d'accord, c'est
l'été, on aurait pu faire plus gai...


Bonne soirée!



Leiloona 22/07/2013 10:50


Cette cour silencieuse a fait naître des textes forts. 

Cardamone 22/07/2013 22:56



Et parfois fort différents



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche