Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 19:55

http://www.media-web.fr/upload-saintnazaire-infos/cms/paragraphes/img/l/hans-op-de-beeck---sea-of-tranquillity--704.jpg

 

 

Sans le savoir

Nous avions rouillé

Pris l'odeur d'un vieillard

Qui ne peut plus bouger

Nous avancions sans avancer

Prisonnier de notre reflet

 

Et puis le bond d'un rire enivrant palpitant

C'était toi c'était vous la vie

Du fond d'on ne sait où une  main qui se tend

On hésite mais on sent les frissons d'une envie

Enfin oui ça revient la douce vibration

Qui danse de nouveau on veut jouer encore

A peine si l'on regarde les cendres qui s'envolent

Qui dansent avec les flammes c'est si chaud c'est si bon

 

C'est si bon d'oublier le moteur arrêté

La morne attente

Tu sais ça va passer

Sois patient tu verras

Ils disent toujours cela

Parfois on n'y croit pas

Quand le bateau dérive

L'horizon s'évanouit

Et puis

Les rêves inachevés reprennent

La main qui s'abandonne à leurs tendres baisers

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Images et mots
commenter cet article

commentaires

Suzâme 24/02/2013 18:04


On aime écouter ce ton confidentiel. Merci pour ces vers plein de sensibilté. Bisous. Suzâme

Cardamone 25/02/2013 23:43



Merci Suzâme pour cet adorable com. Bises



Jonas D. 20/02/2013 22:45


"... Nous avancions sans avancer


Prisonnier de notre reflet..."


Voilà des mots qui me plaisent, lourds du sens que chacun voudra bien doner. Voici une poésie libre comme l'air qui nous donne à respirer le large. Compliment.


Jonas

Cardamone 22/02/2013 23:36



L'avouerai-je?... J'aime les compliments!!! Surtout venant de quelqu'un qui a autant de talent que toi!


Porte-toi bien Jonas


 



râleuse ex02468 10/02/2013 17:57


du fond d'on ne sait où une main qui se tend


magnifique !, je pense souvent ça quand sur un trottoir je vois un SDF sur son carton! mais on n'ose pas , enfin je n'ose pas dire , et bien :"viens ce soir chez moi , prendre une douche et un
bon souper pour dormir au moins une nuit dans un lit"un jour j'oserai je le sens ,il est vrai aussi que dans ma petite ville , y'a pas  beaucoup de SDF , mais des "malheureux " sûrement;


ton texte est plein d'espoir je trouve ,et c'est revigorant

Cardamone 11/02/2013 22:30



Merci adorable Râleuse! Ton com me fait super plaisir!


Passe une très bonne semaine



Esclarmonde 09/02/2013 11:04


Une parenthèse de fantaisie dans une vie quelque peu morne, une croisière où l'errance n'est qu'apparence, les chemins de vie sont tortueux mais l'important est de garder le cap. Je n'aime pas
trop ces énormes navires mais la photo est vraiment très belle ! Bises et très bon week-end

Cardamone 09/02/2013 17:35



Oui, garder le cap, tout en sachant savourer lorsque le voyage est beau! Merci Esclarmonde! 


Des bises.


Passe un beau, un bon week-end.



Adam 08/02/2013 11:38


Bonjour C@rd@mone,


très beau message d'espoir, on veut y croire mais pour celà il faut être prêts, garder surtout confiance dans les autres sinon on passe à côté de cette main tendue !!


Beau billet superbement écrit et illustré, merci à toi


Bisous

Cardamone 09/02/2013 16:39



Tu as les mots justes Adam, c'est exactement comme ça que je le sens, garder confiance, dans les autres et dans la vie, sinon on risque de passer à côté de beaucoup de choses...


Merci mon pom'pote! Plein de bisous! Bon Week-end!



Yosha 08/02/2013 06:56


J'aime ce texte plein d'espoir ! L'image est très belle aussi. Je ne sais pas ce que tu avais en tête, j'y vois un couple un peu sclérosé qui arrive à se retrouver grâce à l'arrivée d'un enfant !
Mais je crois que je suis un peu à côté de la plaque Bonne journée !

Cardamone 09/02/2013 16:36



Pas du tout à côté de la plaque, j'aime ton interprétation. Je ne sais pas trop ce que j'avais en tête, tout ce qui peut faire repartir le moteur je crois, sortir de l'inertie, toute forme
d'amour, un enfant, un amoureux, des camarades de rêve ou d'action pour un monde meilleur, de virtuelles relations bloguesques, une chanson, que sais-je...


Bon week-end!



Nathanaël 08/02/2013 00:38

Palingénésie ! Traversée ... Le titre est en harmonie. Il faut toujours y croire, jusqu'au prochain îlot de bonheur, ramer sur le pas que beau. : " Les rêves inachevés reprennent La main qui
s'abandonne à leurs tendres baisers", un état d'esprit . Très beau Cardamone . Allons au bal des poètes, vous m'accorderez une danse ? Nathanaël .

Cardamone 08/02/2013 23:40



Merci pour ce très beau commentaire. Ramer sur le pas que beau, j'aime ces mots! (tiens je croyais avoir utilisé le terme paquebot dans le texte, mais non...) Un pas de danse
poétique avec vous Nathanaël, j'en serais très honorée...


 



flipperine 07/02/2013 23:28


on attend tjs une main qui se tende et nous aussi on doit tendre la main il ne faut pas cesser briser une chaîne mais c'est parfs bien long et là la solitude pèse

Cardamone 08/02/2013 23:30



Tu as mille fois raison Flipperine, c'est parfois bien long - comme le dit Adam garder surtout confiance dans les autres sinon on passe à côté de cette main tendue - mais que c'est dur
parfois!


Bonne soirée!



Carole 07/02/2013 23:25


Le texte est aussi beau que l'image, Cardamone, et il rejoint mes préoccupations de ce soir. Au voyage de la vie il faut prendre le chemin qui va tout autour de nous-mêmes.

Cardamone 08/02/2013 23:27



Oui, tout autour de nous-même qui parfois nous mène tout autour des autres et du monde - à moins que ce ne soit les autres et le monde qui nous mènent tout autour de nous-même.


Merci Carole. Bon voyage!



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche