Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prodigieuses créatures...

30 Novembre 2012 , Rédigé par bergamotte et cardamone Publié dans #Lu

b8442f8b7fb764e8a2e838004cbffa0ebdfe805f.jpg

 

Prodigieuse Créatures. Tracy Chevalier.

 

Lyme Regis  est une petite ville nichée au bord des falaises de la côte du Dorset. C’est là que nous découvrons Mary Anning, connue alors des villageois, car elle a survécu à un éclair de foudre étant bébé. C’est déjà assez extraordinaire cette résistance innée aux éléments, mais la petite Mary a d’autres atouts en poche, et  notamment la passion transmise par son père pour les « curious ». Mary est douée, elle en trouve de très beaux, et ceux-ci sont très prisés des touristes, et aident la famille à améliorer un tout petit peu son quotidien. Un jour son errance, le nez dans le sable, lui fait croiser celle d’Elizabeth Philpot , ensemble elle vont tisser autour de leur enthousiasme et de leur curiosité commune une amitié singulière. 

Cette « activité peu distinguée, salissante et mystérieuse » va conduire ces deux femmes à découvrir des fossiles d’une grande importance pour la science et l’histoire, faisant vaciller jusqu’aux théories sur la création du monde. Tracy Chevalier a romancé la vie de ces deux femmes, mais elle a fait prendre source à son histoire dans la réalité. Mary Anning a vraiment existé, ses découvertes, sa quête quasi obsessionnelle des traces de vies antérieures, ont fait faire de grandes avancées aux  scientifiques de l’époque.

Alors que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, ma persévérance a été largement récompensée. J’ai découvert avec fascination, le travail de cette femme. J’avais des envies de colère en lisant les embûches que créaient sur le chemin de Mary, la bienséance de l’époque, les préjugés appliqués à la femme, et l’empêchement que créait les clivages sociaux. Il n’y a donc rien de nouveau depuis tout ce temps sur notre bonne vieille planète, c’est à pleurer ! Mary restera donc pour moi, cette petite fille aux ongles salis et rongés par le sel, petite silhouette courbée dans les rochers, mais tellement déterminée ! Avec en elle, couvant comme un grand feu, une intelligence brillante pareil à celle qui anima Béatrix Potter, et qui fut reçu de la même manière par la société patriarcale de son époque. En effet, toutes deux  verront leurs découvertes passées au tamis de la gente masculine . Toutes deux verront leurs capacités être refoulées aux portes des grandes académies en raison de leur sexe. Cependant toutes deux maintiendront tenace leur soif de découvertes, et s’accompliront en s’y attachant. Alors même si la reconnaissance complète de leurs travail se fait seulement après leurs morts, avec Musées, sites et autres…Je trouve qu’il est bon de se dire qu’une passion  si elle est gardée vive, est un bon moteur pour l’évolution personnelle, et générale. J’aime énormément le message de ce livre, enfin celui que j’ai cru y voir. Rien n’est gagné, rien n’est facile, mais ça vaut le coup. J’ai fermé cet ouvrage depuis plusieurs jours, mais il me remonte le moral, et surtout me fait repenser à d’autres destinées « impressionnantes » de femmes de l’Histoire des Hommes : Rosa Parks notamment qui avec un simple « non » a bousculé les préjugés raciaux. Des petites mains, dans la fange qui ont fait avancer la société en humanité et en humilité, ce rien qu'en partant de leurs horizons déconsidérés. Quelle belle leçon !

 

 

« Ce ne sont pas que des pierres, avais-je tenté d’expliquer. Ce sont des corps qui se sont changés en pierre, les corps de créatures qui vivaient il y a très longtemps. Lorsqu’on les trouve , c’est la première fois qu’ils s’offrent à la vue depuis des milliers d’années… »

 

« Manifestement, mon succès avait des limites, car il ne triompha pas de la règle qui interdisait les femmes au sein de l’établissement et les obligeait à rester dehors dans le froid. »

 

 

Bon week-end à tous!

 

 

bergamotte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> j'en garde un très bon souvenir.<br />
Répondre
A
<br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour Bergamotte,<br /> <br /> <br /> merci pour la découverte, passionnante l'histoire de ces femmes !<br /> <br /> <br /> Bisous,  Pom'Pote qui n'a pas un coeur de pierre <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Bonsoir Adam,<br /> <br /> <br /> J'ai adoré lire ce livre et plus encore savoir que c'était vrai! ça fait trop de bien de savoir qu'en tenant à ce qu'on aime, on peut tisser quelque chose de vraiment merveilleux! en attendant je<br /> retourne sous ma couette, à force de vagabonder dans la nature je suis malade! Il faut que je me repose! à bien vite cher ami!<br /> <br /> <br /> <br />