Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 21:52

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ae/Rana_skeleton.png/405px-Rana_skeleton.png

 

 

Souvent il y avait six ânes dans le champ à côté. L'étrangeté, la drôle de puissance un peu désespérée de leur braiment résonnait comme une réponse assez appropriée au moisi de la vie. Pour être tout-à-fait honnête, une relation particulière, quelque chose de précieux, s'était développé entre la jeune femme et ces voisins, surtout l'un d'entre eux, qui avait deux taches blanches autour des yeux.

Mélodie était certainement plus réfléchie, rationnelle et logique que la moyenne humaine. Froide comme un glaçon, disait déjà sa mère en éclatant de ce rire sensuel et charmeur dont la petite fille avait cherché méthodiquement et vainement à percer le sens, ma fille passe sa vie à penser. Si elle pouvait me disséquer comme une grenouille pour voir comment je fonctionne, elle le ferait avec un sérieux imperturbable et une satisfaction purement intellectuelle. Pas de haine chez ma fille, pas d'amour non plus, pas d'idées vagabondes. Mon exact et cher contraire.

Pourtant Mélodie ne pouvait se départir de l'idée que cet âne entrait en communication avec elle, comme par télépathie. Ce qu'ils échangeaient restait certes très flou mais, elle en était persuadée, une sorte de relation profonde et étrangement bienfaisante s'était nouée entre eux.

Sans doute la solitude qui me tape sur le système, se disait Mélodie. Bah, je ne serai jamais aussi folle que si je vivais en société.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Contes et histoires
commenter cet article

commentaires

Miche 17/12/2014 04:14


Bonjour Cardamone


Le témoin silencieux dans l'enfant est si présent, il voit, et entend... votre écrit en témoigne.


Bien sûr que l'on communique avec les animaux, et même avec les arbres et les prierres, les corps se parlent...


 

Nathanaël 14/12/2014 18:26


Anachorète ...


Et si le braiement de l'ane rejoint la pensée de Mélodie, est-ce-à-dire qu'il y a une forme de connivence ? Peut-être découvrait elle une forme de pensée du rien, si bienfaisante.


Allez savoir...


Bonsoir Cardamone.

Carole 13/12/2014 23:11


Une "mélodie" qui a trouvé l'accord. 

Esclarmonde 09/12/2014 21:42


Peut-être que sa personnalité ne peut s'exprimer avec une mère aussi exubérante et que sa créativité et son imagination demeure invisible aux yeux des autres sauf des animaux qui ont un sixième
sens... Nul doute que c'est pour cette raison que les enfants les adore.


Bises et belle soirée


Esclarmonde

Cardamone 15/12/2014 21:17



J'aime ton interprétation.


Je t'embrasse. Passe une bonne semaine.



louv' 09/12/2014 08:12


Une sorte d'autisme délibéré, un moyen d'échapper à la folie, justement...

Cardamone 13/12/2014 14:09



Exact! Du point de vue de Mélodie en tout cas, la seule façon de ne pas être contaminée!!



almanito 09/12/2014 07:16


Pas si froide que cela aux sentiments , alors, cette Mélodie. La communication par télépathie avec l'âne est déjà un bon début...

Cardamone 13/12/2014 13:18



Un début prometteur: d'après l'Idiot, l'âne est un homme utile et bon!



Carole 09/12/2014 00:39


Après tout, elle s'appelle mélodie : à elle d'écrire sa musique et d'armer la portée.

Cardamone 11/12/2014 23:06



C'est vrai qu'avec un nom pareil il serait temps qu'elle fasse un peu danser sa vie!



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche