Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lila

22 Septembre 2013 , Rédigé par Cardamone Publié dans #Images et mots

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2013/09/banc.jpg

                            © Romaric Cazaux

 

Juste une histoire à oublier en poche. Tout le reste perdu en route. Je sais c'est moi, pas su voir la beauté des choses. J'ai trouvé le monde raté, et ça partait salement en vrille. Pas pu collaborer. C'était trop moche. Même pas drôle. Sauf Lila et ses yeux mauves. Elle avait une voix si douce, une voix caresse, mes chiens-démons se couchaient et ronronnaient. Plus de hurlements dans ma tête. Lila, elle était capable de s'émerveiller de tout. De rien. Moi je la regardais. Et ça me suffisait. Mais ça ne pouvait pas durer. Il y avait une chose impossible à comprendre, c'est ce qu'elle faisait avec moi. Elle méritait mieux pas vrai? Tout le monde le disait. Ca me rendait fou. Elle était faite pour le bonheur, et moi je n'avais rien à lui offrir. Alors je suis parti. Sans rien dire. Sans laisser d'adresse.

 

Parfois elle me manque trop. Invisible je la suis. Lila-la-Joie a l'air si triste. J'ai envie de la serrer dans mes bras comme autrefois. Je murmure Ca va passer Lila, plus grande sera la joie à venir après ça. Moi je suis perdu. Lila, elle voulait partager mon gouffre, y mettre des napperons et des bouquets de fleurs de son jardin. Pauvrette, elle me croyait sauvable. Je les aimais bien ses napperons, mais ça ne changeait rien à rien au bout du compte, ça nous a trompé un temps, c'est tout. Une lampe de poche dans les ténèbres profondes, la pile a été vite usée, on aurait mieux fait de ne pas se rencontrer.

 

 

Cardamone

pour l'atelier d'écriture de Leiloona

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> Ces napperons ressemblent à un prétexte simple pour s'empêcher d'aimer et j'ai l'impression que ce narrateur n'ayant jamais été aimé pense qu'il ne mérite pas l'amour. Triste. Mais agréablement<br /> écrit. A bientôt, belle après-midi<br />
Répondre
E
<br /> Un beau texte qui donne des mots à celui qui ne savait pas les dire (à celui qui taisait sa tendresse). <br />
Répondre
N
Il aura réussi à se prouver qu'il avait raison, qu'il n'était pas aimable, en se quittant lui même pour elle. Paradoxe circulaire. Un beau texte Cardomone, plein de sensibilité, irrémédiablement<br /> désabusé. Le monde se tord de douleurs comme celle là. Bonjour Cardamone.
Répondre
J
<br /> Très beau texte Cardamone, inspiré. Oui, cette détresse, celle du coeur et des actes manqués de les avoir condamnés. Et puis les regrets qu'on planque en sacrifice pour essayer d'oublier. Mais<br /> l'oubli, il faut le mériter.<br /> <br /> <br /> Jonas<br />
Répondre
S
<br /> pauvre estime de cet homme blessé, qui quitte par mésamour de lui même, j'ai envie de dire aime toi, tu aimeras.<br /> <br /> <br /> tres beau texte qui fait réfléchir, merci cardamone<br />
Répondre
C
<br /> Toujours promise à l'échec, l'union de celui qu'il faut sauver et de celle qui veut le sauver. Une histoire banalement tragique - ou tragiquement banale ?<br />
Répondre
L
<br /> La photo nous a inspiré des textes forts, émouvants et mélancoliques ... C'est fort encore une fois de vous lire ce soir.<br />
Répondre
M
<br /> Est ce que ça compte les naperons et les petits travers de ceux que l'on aime vraiment , Certains se trouvent toujouts mille excuses pour refuser de s'engager et de s'ouvrir au bonheur...<br />
Répondre
M
<br /> Et l'espoir alors?!!! Non, malgré la beauté mélancolique de ce texte, je me révolte à l'idée qu'il n'y ait pas d'espoir!!!!<br />
Répondre
Y
<br /> J'aime la mélancolie et la poésie de ton texte et les réflexions qu'il entraîne... à croire qu'on ne mérite pas d'être heureux on ne risque pas de trouver le bonheur...<br />
Répondre
L
<br /> Ton texte me fait penser à "fuir le bonheur de peur qu'il se sauve"...<br /> <br /> <br /> La peur de ne pas être à la hauteur, comme toutes les peurs, nous fait agir contre nos désirs les plus fous. C'est ainsi.<br />
Répondre
F
<br /> c'est bien triste ta fin il faut garder l'espoir de vous revoir peut être un jour et si vous avez passé de bons moments ensemble il faut les garder en mémoire<br />
Répondre