Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Père Noël n'existe pas

21 Décembre 2013 , Rédigé par Cardamone Publié dans #Contes et histoires

Elle a l'air coincée dans une vie qui n'est pas à elle. Il y a eu un moment où elle s'est trompée de route, peut-être, et voilà. Maintenant elle ne sait même plus où elle est.

Perdue dans une foule affairée, elle se laisse porter. Elle sera seule à Noël, et puis elle n'a pas d'argent à dépenser, elle n'aurait pas dû sortir, mais elle est là dans la foule, alors elle fait semblant, comme si elle était comme les autres. Elle a juste un peu envie de pleurer. D'ailleurs elle s'entend pleurer. mais ce n'est pas elle. C'est le père Noël, assis sur le pas d'une porte. Tout le monde passe sans le voir. sans trop savoir pourquoi ni comment elle résiste au mouvement de la foule, c'est plus facile qu'elle n'aurait cru, elle arrive à se faufiler près du Père Noël. Elle s'asseoit à côté de lui. Elle n'a rien à lui dire en fait, mais elle lui tend un mouchoir. Elle aimerait lui demander pourquoi il est triste, mais elle n'ose pas, c'est souvent un peu compliqué à expliquer, elle le sait bien. C'est plus facile quand on a bu, alors elle lui propose de venir prendre un verre chez elle.

 

Pendant qu'elle débouche la bouteille et qu'elle ouvre le sachet de cacahuètes, il enlève son manteau rouge, le coussin dessous, et sa barbe aussi. Il est beaucoup plus beau ainsi, c'est moche en fait les costumes de Père Noël. En même temps, si elle avait su qu'il était beau, elle ne l'aurait jamais fait monter chez elle, elle n'aurait pas osé, elle est comme ça. Et elle est contente qu'il soit là, même s'il n'est pas très causant, même si les pauvres mots qu'ils arrivent péniblement à échanger n'ont rien de renversant. Peu importe les mots pourvu qu'il y ait contact humain. Un peu plus que ça, elle entend comme une musique, une musique sexuelle, de boire dans sa cuisine avec cet homme qu'elle trouve attirant, elle a envie de fermer les yeux pour mieux l'écouter, cette musique, ça lui brouille la bouche, elle a du mal à parler. Elle aimerait qu'il mette ses grandes mains sur son corps, se sentir serrée par le Père Noël, ça, ça la ferait vibrer, qu'il l'arrache de son engourdissement, qu'elle devienne vivante, même sans tendresse, même pour un tout petit moment, même si ça laisse un goût un peu amer après. Lui aussi il aimerait ça, même la tendresse, il serait pour. Mais ils n'osent pas bien sûr, ni l'un ni l'autre. Bientôt il lui dit merci, et passez de bonnes fêtes, et elle merci vous aussi, et il s'en va.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MARIE 10/01/2014 08:12


C'est con toutes ces choses qu'on ne fait pas et qu'on regrette après... il y a tant d'histoires dans cette histoire....

Cardamone 12/01/2014 22:57



Oui, c'est con toutes ces choses qu'on ne fait pas, heureusement la plupart des fois on les oublie encore plus vite que celles qu'on fait...


Bonne semaine!



Anne-Marie 06/01/2014 08:27


J'aime bien ce conte de Noël pour les enfants devenus grands et son goût un peu amer.


Et j'aime bien ce blog, découvert récemment, et tous ses jolis mots...

Cardamone 09/01/2014 23:00



Merci merci Anne-Marie! Ravie d'avoir découvert le tien qui me plaît beaucoup!



Jonas D. 23/12/2013 10:22


Constat de la désespérance, de l'isolement entre nous malgré les images que nous essayons de renvoyer pour nous rassurer que notre humanité existe. Elle est pourtant là, un peu planquée, mais il
suffit de gratter un peu ou de partager des cacahuètes avec le Père Noël. "Foule sentimentale", oui, Louv', mais "Ultramoderne solitude" aussi. Bises à toutes les deux et Joyeux Noël quand même !


http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=u7b9y8-zaUg


Jonas

Cardamone 29/12/2013 00:12



Merci pour ton précieux commentaire, si pein de choses si justes!


Et bonne fin d'année!



bergamotte 22/12/2013 20:41

Comment peux-tu dire qu'il n'existe pas??? tu crois à la lumière? tu l'utilises tous les jours? mais l'as-tu déjà vu??? lui as-tu déjà parlé??? non! mais tu dis qu'elle existe...ben, c'est pareil
pour le père Noël, il existe...d'ailleurs cette année je lui fais confiance...je mets mes chaussons au pied de mon sapin...et on verra!na!

Cardamone 23/12/2013 23:05



Mais ma Berga, tu sais bien qu'en vrai j'y crois, mais là, c'est juste de la fiction, un conte de panoël!



Carole 22/12/2013 01:11


Quelquefois, on s'en rend compte, qu'il y a un être humain, triste mais beau, sous le costume dont la pauvreté a affublé un "Père Noël" de la rue.

Cardamone 22/12/2013 19:02



Oui, quelquefois, et tu es particulièrement douée pour cela Carole... mais ce n'est pas toujours facile d'ôter le manteau des gens qu'on croise.



Yosha 21/12/2013 10:23


Dès la première phrase tu m'as happée... On n'est pas loin du conte de Noël, il suffirait d'ôter la peur pour supprimer le goût amer. Oui je sais, pas si facile... Mais ça reste une jolie
rencontre entre deux écorchés de la vie.

Cardamone 21/12/2013 19:48



Mon intention au départ était bien d'écrire un conte de Noël avec de la magie souriante, de la belle amour, de l'espoir et des lumières colorées qui clignotent, mais ce coup-là, ça n'a pas
voulu!!



almanitoo 21/12/2013 07:05


Pourquoi a-t-on tant de mal à se parler, à dire les choses simplement?


Cette vie "moderne" qui offre tant de possibilités d'échange nous rend muets semble-t-il... 


 

Cardamone 21/12/2013 19:46



C'est juste ce que tu dis Almanitoo, ça les rend muets et ça engourdit leurs pulsions... comme si peut-être le système s'en saisissait pour les utiliser dans les circuits de la consommation et
que mes personnages s'en trouvaient un peu dépossédés, qu'ils ne savaient plus bien quoi en faire??? Mais peut-être aussi que j'ai trop fait la fête hier et que je raconte encore n'importe quoi
aujourd'hui!!!



louv' 21/12/2013 06:40


En lisant ton texte, j'écoutais à la radio "foule sentimentale"...


Un sourire, un peu de chaleur, un corps qu'on étreint, une caresse tendre, un mot...c'est tout ce qu'on demande. Même les  "pères noël" en ont besoin.

Cardamone 21/12/2013 19:37



Mais les choses les plus simples, les plus essentielles peuvent parfois être si compliquées...


J'aime beaucoup cette chanson, sans doute un côté facile, mais c'est si bon de s'y laisser aller! Ca me plaît bien que tu l'aies écoutée en lisant le texte.