Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 13:18

 

 

frank-cadogan-cowper-L-hkb4XC.jpg 

 

 

Un petit moment déjà depuis ma dernière chronique de livre…Je reprends ce jour, avec : Laura Willowes, une histoire de Sylvia Townsend Warner, son premier roman, publié en 1926. Je me suis laissé entraînée dans cet ouvrage par le petit résumé au dos, un peu comme certains messieurs  se laissent séduire par une belle chevelure (de dos je ne vois pas ce qui peut attirer un monsieur !!!) bref, quelques mots qui me donnaient un avant goût de ce qu’allait être cette Laura Willowes. Vivant auprès de ses parents, dans la maison de son enfance, Laura est une enfant, puis une jeune fille, puis une jeune femme, sans changer de cadre de vie. Elle y est comme un bel objet discret, indispensable et serviable. Elle est semble-t-il dans l’endroit du monde où l’on veut le plus d’elle. Elle est ce que l’on attend qu’elle soit, sans vague, sans bruit, comme un murmure permanant mais dit à voix très basse. Cette sorte d’harmonie est brisée le jour où son père meurt, et où la maison est mise en vente. Laura est emportée avec et comme un meuble, pour être installée chez son frère, elle s’y transforme alors en tante lolly, et tient son rôle avec constance, toujours dans son retrait ouaté. Le fil de sa vie semblait être voué à se dévider sans espoir de vibrations, ou de rupture. Puis un jour, alors qu’elle entre dans une boutique, une odeur la tire de sa torpeur originelle…Une odeur de bois, d’humus, de fraîcheur et de terres inconnues qui parfume les branches de hêtre que lui donne le vendeur. Là, en un éclair sa destinée bascule, s’en est terminé des rêves laineux et secrets de liberté, Laura s’en va, Laura s’enfuit, Laura va vivre. J’aimerai vous décrire par le menu l’épanouissement de cette jeune femme, mais il vaut mieux que je m’arrête là, que je referme le livre et que je laisse bien en vue, pour qu’en passant il attire votre regard et vous intime : « lis moi ! »… Suivez de derrière les branchages cette étrange figure, qui s’ouvre à la nature comme une corolle aux lumières blanches du jeune printemps.

 

 

 

Tableau  de Franck Cadogan Cowper

 

 

Bergamotte

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bergamotte et cardamone - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

marine D 02/04/2013 16:17


Très joli tableau...

Loo 01/04/2013 14:56


Je vais peut-être me faire passer pour une quiche mais le titre du livre est-ce bien : Une histoire de Sylvia Townsend Warner ?


En tout cas ton commentaire fait mouche, On veut la suite.

Jonas D. 22/03/2013 10:04


Je suis de l'avis de Nathanaël concernant la peinture, et j'y vois aussi l'accent d'une sirène. Concernant l'auteure, elle m'est inconnue mais je soupçonne une belle histoire sous la plume de ton
article. Pour la comparaison de la quatrième de couverture avec une chevelure de femme, c'est admirablement trouvé... Eh oui, il faut être un homme pour ressentir du mystère voire du désir pour
une chevelure sans connaître le visage. C'est là une de nos belles différences avec vous, les femmes. Bises amicales.


Jonas

bergamotte 22/03/2013 11:11



Cette toile est fabuleuse, je suis fascinée par la perfection rendue par les artistes de l'époque, et en plus ils se payent le luxe de parvenir à évoquer d'autres choses, moi je vois cette femme
s'éveillant, peut-être est-elle une saison, un sens, une âme...une femme...La Laura du livre...Certainement la laura que je me suis imaginée! Pour ce qui est de la sensibilité à la chevelure, je
revendique une fascination toute féminine pour les longs et soyeux cheveux, je suis comme captivée lorsque je vois une personne avec ses longs cheveux derrière elle, ou autour de son visage,
retombant doucement sur ses épaules ou dans son dos...Je revendique aussi le droit d'être séduite chez une personne par autre chose que son visage...le son d'un rire, l'odeur d'une peau, la grâce
d'un geste, la chaleur qui émane d'un cops...Je suis pénible pardon...tout le temps sur la défensive la Bergamotte est une bête étrange! Bisous Jonas!



Yosha 21/03/2013 20:20


Cette histoire m'intrigue... j'étais frustrée quand tu nous as laissés là, j'aurais bien aimé en savoir plus ! Il faut que je le lise du coup...

bergamotte et cardamone 22/03/2013 11:04



hé!hé!hé! c'est ça qui est insupportable chez moi...mais ma joie sera complète si tu lis et si tu aimes!



Nathanaël 21/03/2013 08:02


Le tableau est superbe, on la dirait revétue d'ailes de papillon. Si le livre se rapporte à ton illustration ...


Bonne journée Bergamotte. Heureux de te retrouver.

bergamotte 22/03/2013 11:03



Bonjour Nathanaël! Le livre offre diverses interprétations...Un petit goût de liberté, retenu par la laisse de notre condition humaine et les règles du temps qui passe, de nos humeurs, de nos
jalousies... Certaines pages m'ont vraiment emportée...je ne sais pas si je suis revenue, mais si tu m'as retrouvée tout va bien!



Esclarmonde 20/03/2013 19:08


Un écrivain dont je n'ai jamais entendu parler mais tu sais bien nous donner envie d'en savoir plus, j'aime aussi les histoires où les destins basculent d'un instant à l'autre. Bises

bergamotte 22/03/2013 10:59



Que veux-tu je suis comme ça parfois je me promène dans les parcs et jardins tracés au cordeau, avec des variétés de fleurs que l'on connaît, dont les parfums nous enchantent...Et puis d'autres
fois, je laisse le hasrd guider mes pas, j'emprunte des petits sentiers irréguliers, qui parfois chatouillent, et parfois piquent, et te font marcher plus vite, avec des fleurs sans noms qui
laissent aux mains des saveurs âpres et insistantes!!!! à chaque fois je trouve un petit bout de bonheur!



flipperine 20/03/2013 18:13


il ne faut pas tout nous dire mais nous conseiller

bergamotte et cardamone 22/03/2013 10:55



Ici on partage plutôt je dirais...Et puis je n'ai pas tout dis...Laura Willowes est loin d'être une vie paisible, elle me fait penser à ces cours de rivières, sur des kilomètres très calmes et
puis soudain d'une folie sans nom, sauvages, éperdus comme fous...non tout n'est pas dit ici!



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche