Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 19:56

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2014/03/cabas.jpg

© Kot

 

 

 

Dans l'épaisseur d'obscurité

vibrent le rêve et nos mystères

laisse la coulée des désirs

emporter la laideur en trop

les sous qu'on compte et les kilos

de nos misères des petites haines

la vie si seule et quotidienne

 

S'enivrer de l'ombre magique

sans souci des gueules de bois

passer la porte devenir roi

ou reine de sa propre musique

éclater les murs du métro

dissiper le brouillard d'angoisse

dans un reflet devenir beau

ou princesse d'un rêve qui passe

 

Dans les vertiges et les merveilles

de l'ombre d'un conte volant

et je te veux et je t'attends

dans ma longue robe vermeille

je m'étourdis je m'éblouis

mon amour mon preux chevalier

qui va pourfendant les vermines

de ma mesquine réalité

 

Dans l'épaisseur d'obscurité

chasse les miasmes et les déchets

de ma peu reluisante vie

au monde moderne inadaptée

dans les vertiges de ma folie

je m'étourdis et je l'oublie

la laideur des années qu'on traîne

la vie si seule et quotidienne

 

Cardamone

pour l'atelier d'écriture de Leiloona

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Images et mots
commenter cet article

commentaires

almanito 15/03/2014 17:22


Aucun souci Cardamone (suite à ton petit mot)

Cardamone 17/03/2014 10:50






Bonne semaine!



Yosha 13/03/2014 06:56


En tout cas ce thème du refuge dans les rêves n'est vraiment pas pour me déplaire !

Carole 11/03/2014 23:54


Qui ne la traîne, sa lourde vie, dans les escaliers des rêves impossibles ? Merci de nous le dire en vers et d'extraire ainsi de la médiocre vie quotidienne sa part de beauté triste.

Cardamone 16/03/2014 21:57



J'aime beaucoup ta phrase "Qui ne la traîne, sa lourde vie, dans les escaliers des rêves impossibles?" Merci pour ce beau commentaire Carole!



leiloona 11/03/2014 16:18


J'aime beaucoup les différentes images très fortes présentes dans cet écrit.

Cardamone 16/03/2014 21:35



Merci!



Dalva 11/03/2014 15:26


Ca me parle beaucoup ce texte. Je ne me reconnais pas encore dans cette silhouette de petite vieille mais dans ce poème, si.


Si tu passes par chez moi, je veux bien ton avis "d'écrivante" sur le dernier texte que j'ai publié. Est-ce que tu arrives à "voir" le lieu que je décris ou est-ce qu'il faudrait plus de détails
?

Cardamone 16/03/2014 17:45



Merci Dalva! Heureuse que ce texte te parle, moi non plus au départ je ne me reconnais pas encore dans cette silhouette, mais c'est le plaisir d'écrire sur une photo je trouve, de s'y projeter,
de se retrouver dans quelque chose de différent.


Excuse-moi de ne pas être passée plus tôt, j'aime beaucoup ton texte comme ça, c'est bien justement qu'il laisse de la place à l'imaginaire


Bonne fin de journée!



Jonas D. 10/03/2014 22:36


Pème saturnien pour le moins. Pour une commande, al voilà fort bien instruite.


Jonas

Cardamone 13/03/2014 22:48



C'est assez agréable en fait je trouve d'écrire à partir d'une photo.



bene89 10/03/2014 16:24


Joli poème à scander ! L'obscurité du métro qui permet à tous de cacher certains défauts...

Cardamone 13/03/2014 22:42



Oui, l'obscurité qui peut permettre bien des métamorphoses...



jacou 10/03/2014 12:48


Magnifique!

Cardamone 13/03/2014 22:39







josette 10/03/2014 11:54


magnifique poème, Cardamone il fait très justement ressentir la vie de cette femme la quatrième strophe est pleine d'émotion

Cardamone 12/03/2014 22:25



C'est très gentil!!!



Caro Bleue Violette 10/03/2014 11:11


Waouh, c'est superbement écrit, bravo ! 

Cardamone 12/03/2014 22:24



MERCI!!!



Anne-Marie 10/03/2014 09:54


J'aime beaucoup. Ce qui esr sûr, c'est que l'écriture ( l'art en général) s'alimente de ces désillusions pour nous toucher au coeur.   Merci pour ce joli poème...

Cardamone 12/03/2014 22:19



Tu as raison je crois, c'est l'alchimie de l'art, comme dit Aragon "ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare"... Merci pour ton com!



clara65 10/03/2014 07:19


Se réfugier dans le rêve pour oublier la triste réalité d'une vie qu'on n'aime pas, voilà ce que représente pour moi ton poème.


On sait bien que ce doit être le cas de millions de gens qui galèrent chaque jour et qui vivent leur triste solitude.


C'est fort bien dit, bravo.


Excellent début de semaine.

Cardamone 10/03/2014 23:35



Je le crois aussi, et même quand ça ne va pas si mal d'ailleurs, je ne pourrais pas me passer de l'imaginaire. Excellente semaine, joyeuse et ensoleillée!



Yosha 10/03/2014 07:18


C'est vraiment magnifique Cardamone ! Ca reflète tout à fait la photo qui dégage un mystère en dépit de la trivialité du sujet. J'adore ce refuge dans les rêves face à la dure réalité de la vie.
Bonne semaine !

Cardamone 10/03/2014 23:29



Oh merci Yosha!J'aime beaucoup ce mélange de trivial et de mystère dans
cette photo. J'ai du mal à en sortir de ce thème du refuge dans les rêves!! Bonne semaine à toi!



Stephie 10/03/2014 06:49


Très joli, bravo !!

Cardamone 10/03/2014 23:10



Merci Stephie! Moi j'adore ton texte! Bonne semaine!



sabine 10/03/2014 04:58


Belle amertume et beau portrait! J'aime!

Cardamone 10/03/2014 22:43



Merci Sabine, j'aime que tu aimes  



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche