Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La marche des jours

13 Janvier 2013 , Rédigé par Cardamone Publié dans #Images et mots

  Jean-François Rauzier

 

Grimpe monte vers où le sais-tu

Non mais peu importe si tu t'égares en route

Dans le fatras des enchantements peut-être auras-tu vu

A l'ombre des statues aux croisements de nos doutes

Qu'il faut prendre le temps et le goût de la vie

L'escalier que nous gravirons des grandeurs aura la folie

 

 

Alors ne t'arrête pas avance

avance encore

sur la marche des jours sans trêve écoute écoute le silence

et pourtant je t'en prie avance avance encore

sur nos rêves enlacés peut-être tu trouveras le Nord tu trouveras de l'or

à tâtons en toi-même en moi enchevêtrés

ce sera à n'y rien voir et à n'y rien comprendre

et pourtant tu verras – des secrets des mystères

l'amour de la tristesse et la haine de l'amour

ne ferme pas les yeux accepte et laisse faire

ne laisse pas tout tomber aux marches du Palais

tu sais la rivière est profonde mais laisse-là te prendre

tu verras et malgré le bonheur et malgré la douleur

ça va ça va aller

 

 

Et la marche des jours et la marche des rêves

Ça va ça va toujours

Ça s'use et ça nous use mais ça nous porte encore

Plus haut parfois moins haut va savoir mon trésor

parfois elle semble longue mais je crois qu'elle est brève

Tes pas sur le tapis réveilleront qui sait quelque monstre endormi

Sans arme tu combattras et nous resterons là

Blessés par la chamade d'un cœur meurtri trahi

Pourtant tu grandiras pourtant tu vieilliras

Et ta vie ma beauté un jour s'arrêtera

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Quel entrain au rythme de la vie! des vers pour se reconnaître, pour s'élancer, continuer cet envol d'oiseau flamboyant que nous sommes même dans l'obscurité de nos épreuves. A bientôt. Suzâme<br />
Répondre
J
<br /> Le mystère de l'escalier qui nous entraine mal nous, malgré nos jambes aveuglées par l'aventure, vers un sommet sans doute illusoire mais tant rêvé. La magie peut-être de celle ou de celui qui<br /> nous précède. Merci pour cette ascension discrète, élégante et bien dressée.<br /> <br /> <br /> Jonas<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci Jonas de m'y avoir accompagné avec intelligence et bienveillance.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> Qu'importe si l'on dérape dans les escaliers, du moment qu'on arrive en haut... Joli texte et... bel escalier ! Bonne journée<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Oh oui, on peut bien le monter comme on veux comme on peut, inutile de s'en faire!<br /> <br /> <br /> Merci! Passe une très belle journée!<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Bonsoir,<br /> <br /> <br /> Alice, Kafka, y es tu ?<br /> <br /> <br /> On se perd dans la spirale des marches,<br /> <br /> <br /> Du siècle passé ou présent<br /> <br /> <br /> Quoi qu'il en soi ainsi passe le temps<br /> <br /> <br /> Merci pour cette déambulation poétique.<br /> <br /> <br /> Bien à toi.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> On s'y perd mais parfois sans s'en rendre compte.... Qu'importe si l'escalier est beau...<br /> <br /> <br /> Bonnes marches à toi!<br /> <br /> <br /> <br />
Y
<br /> Je me laisse toujours emporter par la musicalité de ta poésie avant d'en savourer la profondeur... Merci !<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci yosha, ton adorable com me touche beaucoup.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Où je vous découvre, paré(e) de bien beaux mots, voilà qui m'invite un peu plus loin.<br /> <br /> <br /> Merci Cardamone<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Très honorée Nathanaël, merci pour votre adorable visite.<br /> <br /> <br /> A bientôt<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> angoissant, mais très beau<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Désolée de vous avoir angoissée Madame Labaronne!  La prochaine fois j'essaierais de faire plus gai!<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />