Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 19:35

Mai-2012-166.JPGAmis lecteurs, j'ai besoin de vos conseils avisés pour une question compliquée - Que doit-on faire lorsqu'on est à la 194ème page d'un livre pas nul non mais... disons ... plat. Du genre personnage sans épaisseur sans surprise, style pas déplaisant mais sans rien qui séduise sans une phrase à noter - et peut-être vous en souvenez-vous, amis lecteurs, j'aime les phrases à noter -, analyse psychologique ne dépassant jamais ce qui vous viendrait à l'esprit - ceci soit dit sans vous offenser car à vrai dire il se peut que vous soyez de sacrés fins décortiqueurs de l'âme humaine vous.

 

Dites-le moi franchement, n'ayez pas peur de me heurter, la vérité sera dure à entendre sans doute mais assurément salutaire - est-ce névrotique si je continue vaille que vaille ma lecture tout en pensant pourtant que ce livre ne m'apporte RIEN?? Dois-je consulter avez-vous une bonne adresse à me conseiller?

 

N'étant pas bien sûre personnellement d'être immortelle, je ne peux éluder cette question fondamentale: ne regretterai-je pas avec amertume sur mon lit de mort ce temps passé -perdu?- à lire La double vie d'Irina alors que moi je n'en ai qu'une peut-être de vie car enfin je ne suis pas un chat -et mon temps précieux ne devrais-je pas mieux l'employer à ... euh... écrire des textes pour ce blog???... Comment ça non?

 

Mais si votre désarroi est semblable au mien, rassurez-vous mes très chers, c'est un livre emprunté à la médiathèque, et la date fatidique du retour mettra fin à mon douloureux dilemne. Et si ça ce n'est pas une raison de plus pour aimer les bibliothèques!

 

Cardamone

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

ôlala 15/06/2012 10:14

Un petit conseil: il faut tout de même finir le livre. Et pourquoi ? Tout simplement parce qu' on ne sait jamais. En effet ce peut être une phrase, un seul mot...même un tout petit, qui peuvent
d'un coup, au détour d'une page (même la dernière), renverser l'âme du lecteur et lui ouvrir un univers. C'est comme la musique. Dans un morceau musical on peut toujours pêcher quelques notes très
belles, miraculeuses, dans un océan de platitudes....une seule petite vaguelette bleue sur les eaux grises de l'ennui. Courage donc.

Cardamone 16/06/2012 23:16



Cher ôlala merci pour cette belle sage et poétique réponse! Vous avez sans doute raison... et pourtant je ne peux m'empêcher de penser que ce temps passé dans cet océan de platitude à la
recherche d'une petite vaguelette bleue serait peut-être plus judicieusement employé dans un océan de joyaux à la beauté resplendissante qui peut-être m'illuminerait m'amènerait à une incroyable
et merveilleuse métamorphose... Allez donc savoir!



Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche