Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:27

P19-08-10_16.26.jpg

Quel drôle de livre que celui de Barbara Constantine "Et puis Paulette...". Intimiste et léger à la fois, traitant de la solitude et de moyens tout bêtes de lui faire la nique, il a le chic pour vous laisser entre deux eaux : celles de la rivière Euphorie, et celle de la rivière Impossible.

 

Quoi de plus élaboré pour briser l'isolement que le rapprochement des coeurs et des corps, pour de vrai ?

 

Attention je ne parle pas de la réalité virtuelle dont nous sommes si fières. Je ne parle pas de tapoter sur un clavier pour discuter avec son voisin, voir même un parfait inconnu. Je ne parle pas d'envoyer la modique somme de...pour participer à la défense de...Je ne parle pas du QR code qui vous renseigne sur le moindre détail concernant la chose  sur laquelle est apposé le signe en noir et blanc. Non je parle d'entrer dans la maison de quelqu'un quand tout vous porte à rebrousser chemin. Je parle de s'assoir à la table de quelqu'un et de faire face à ce bonhomme qui pue parcequ'il se laisse aller depuis qu'il a perdu sa moitiée. Je parle de regarder la détresse des autres avec empathie, et de donner un bon et simple coup de pied dans

  nos frileuses petites barrières de  bienséance. Je dis" je" mais je m'égare, c'est Barbara Constantine qui nous en parle. Alors ok, on est loin des hautes sphères de la littérature...Il n'y a pas de meurtrier sanguinaire qui couche avec la femme de l' inspecteur Bidule,qui a beau être inspecteur mais ne le sait pas...Il n'y a pas de victimes maltraitées au possible dont on va dissèquer les entrailles pour déterminer la cause, l'heure et le motif du meurtre...Il n'y a pas d'amoureuse éplorée assise au bord de la falaise, les pieds dans le vide...

 

Et vous voulez que je vous dise ? c'est pas grave. On a donc Ferdinand et tout un tas de vieilles connaissances. Au début il vit seul dans sa grande ferme...à la fin non...On a une galerie de personnages très attachants dans leurs maladresses, leurs ressentis, leurs vies bien règlées mais qui se dérèglent quand même...J'ai aimé lire cet ouvrage, j'ai détesté que la fiction ne se mue pas en réalité, plus souvent!

 

"Une chose entraînant l'autre, sans le vouloir il a peur de provoquer un trop plein d'émotions, un épanchement de larmes ou un dévoilement de secret. ça ne lui plaît pas du tout. Si seulement chacun essayait de se débrouiller de son côté, la vie serait plus simple!"

 

 

"Il crie...Oh...Y'a quelqu'un?...pas de réponse. Il regarde autour. Personne. Il pousse la porte. Au fond il distingue dans la pénombre une forme allongée sur le lit. Il appelle. Rien ne bouge. Renifle. ça pue Là - dedans...Il renifle encore. Ouh la! ça pue le gaz!"

 

 

Bien sûr il y a plus dans ce livre mais je vous laisse la liberté d'en tourner les pages! Bonne découverte!

 

 

Bergamotte

 

 

 

Pour le Challenge d' Evy


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bergamotte - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Antipasta 10/08/2012 20:39

Joli billet! Ca fait envie!

Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche