Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 11:33

 

 

Ne me demandez pas pourquoi je vais voir une pièce de théâtre intitulée " Dracula" alors que je suis une trouillarde née...

Ne me demandez pas pourquoi je vais SEULE voir cette pièce de théâtre, à la scéance de 20H30, sachant que la représentation se terminera à 23H00, heure voisine de minuit la fameuse......Heure du crime!!!!! Non ne me demandez pas... Mais sachez, que je l'ai fait...On pourrai passer tout l'article sur ma bravoure et mon courage, mais je n'y tiens pas...

 

Je tiens à dire merci à ces  actrices et acteurs, et à leurs metteurs en scènes Mélanie Fontaine et Luc Bouchery : tous jeunes, méritant(e)s...Et pourtant, la valeur n'attendant point le nombre des années, tous tellement bons! On nous en fait des caisses et des caisses pour des comédie musicales, des adaptations cinématographiques, des projets à 100 millions d'euros la secondes....Et eux, rien qu'avec leurs voix, leurs gestes, leurs tripes, leurs lectures bien personnelles de l'oeuvre de Bram Stocker...Eux ils m'ont fait vibrer!!!!

A la question "Alors Bergamotte on "kiffe" les vampires?" que vous ne manquerez pas de me pauser, je répondrai...euh! nan...les vampires ça mord, ça dort dans la terre, ça a deux grandes dents qui piquent, et vu que ça a l'air vieux comme le monde, c'est loin d'être frais, fashion, et feng-shui tout ça...Non par contre j'aime ce que l'imagination humaine fait des travers de l'humanité, j'aime quand l'ami Stocker mélange des faits historiques, avec des superstitions, des traditions de la nuit des temps, et tout en jouant sur les peurs universelles humaines, nous offre un miroir intemporel de notre vilainnie. J'aime quand Mélanie et Luc, faisant fi des risques encourus à lever le doigt juste après le premier de la classe, avancent et proposent de faire jouer Dracula par leur troupe dans son état le plus simple.J'ai ainsi pu vivre ma petite expérience exceptionnelle : celle de voir l'oeuvre de Bram en ce qu'elle devait être à l'origine, une pièce de théâtre.

 

C'est ce que je voulais, je l'avais dis,pour moi c'était aussi goûteux que de remanger avec les doigts une tomate détachée de son "arbre" dans le potager, à l'époque des fourchettes et des fast-food... C'était comme pauser ma tête sur l'épaule de ma Cardamone en lui disant :" je suis ton amie", à l'époque des tweets et autres pouces levés offert par Face et ces petits amis virtuels...

 

C'était tout ça à la fois cette représentation. J'ai adoré ce moment où, ils n'ont pas eu besoin de me jeter des seaux d'hémoglobine sur la tête pour que je crois que tel ou tel personnage était frappé à mort, ou mordu. J'ai admiré le visage de Julie Griffon lors d'une scéance d'hypnose, quand il devient totalement autre et prend les traits de Dracula. J'ai eu envie de rire lorsque Frédérique Eeckhout recevait les déclarations d'amour  de  Sylvain Brosset, Nicolas Archenault, et Benjamin Autran...J'ai dis "oh! non p....!" au moment précis où trois des "personnages" :jean-Philippe Pageau, Benoît Bardet, et Antonin tricot, ont effectué le même simple geste qui traduisait un gouffre de folie .J'ai apprécié de ne pas avoir une bande son omniprésente en vente à la sortie au prix incroyable de... J'ai eu peur quand Antonin Tricot questionnait jonhatan , sur ce qu'il pensait du silence, et que soudain j'ai réalisé que c'était à nous que Dracula parlait...

 

Oui voilà ma conclusion Dracula parlait, parle et parlera, et c'est cela qui doit nous faire vraiment peur.

Les canines de ce monstre ne sont rien à côté du mal que l'homme est capable de faire à l'homme. La soif de ce sanguinaire n'est rien à côté de  l'appétence et de la détermination aveugle, de jour comme de nuit, des hommes à combattre, étouffer, tirer parti des autres hommes, au nom d'intérêts personnels et  ne souffrant d'aucune marque d'empathie ou de réflexion. Les cris des loups de Dracula, sont  tellement semblables à ceux des meutes qui se rassemblent pour conspuer, railler, condamner, anéantir...Un instant je revois la grimace de Dracula devant la lumière du jour qui tombe sur lui et va l'anéantir...Je la trouve similaire aux grimaces des grands menteurs qui oeuvrent dans l'ombre, sous le couvert de titres honorifiques, on les dit "aux dents longues" vous ne trouvez pas cela "drôle"?

 

 

 

"Avec cette vision de Dracula, j'ai voulu m'écarter de l'image devenue trop romantique du vampire pour retrouver la force du monstre qu'il représente...j'ai voulu renouer avec le thème de la folie, très présent dans l'oeuvre originale, tout en apportant un dénouement inattendu, nouveau et original..."

 

Luc Bouchery

 

Orléans janv 2013 street art 019

 

 

Bergamotte  ( de trouille!)

 

 

 

P.S.: ils rejouent ce soir!!!!!!!!!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bergamotte et cardamone - dans Interrogation
commenter cet article

commentaires

Jonas D. 07/05/2013 10:12


Journées à thème... 


http://www.jonas-doinint.com/article-balade-glacee-98771197.html


Bises. Jonas

Esclarmonde 06/05/2013 09:38


Un article qui donne envie d'aller voir cette revisite de l'histoire de ce fameux vampire. Cela me fait penser que je n'ai toujours pas lu le roman de Stoker, impardonnable pour moi qui aime tant
la littérature irlandaise :) Passe une belle semaine

flipperine 05/05/2013 00:05


oser revenir à 23 heures seule il faut le faire avec tout ce qu'on voit actuellement et après avoir vu une telle pièce de théâtre on sait que Dracula n'est que fiction mais comme tu le dis on
sait que beaucoup de personnes peuvent blesser par les paroles et gestes

louv' 04/05/2013 17:56


Les vampires, un thème inépuisable. De nos jours, Dracula nous paraît presque sympathique, comparé aux menteurs aux dents longues...Dommage que je suis loin, j'aurais adoré cette pièce de théâtre
!

Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche