Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 22:03

http://img.over-blog-kiwi.com/600x450-ct/0/67/89/06/201310/ob_1a59db6896b81b3e0b350eeb1095a4c6_hiramatsu-reiji-8.jpg

Hiramatsu

 

 

 

Ce mot si dur

dans ta bouche

a fondu

Quelqu'un est là que tu ne reconnaîtras pas. Dans cette fraîcheur de la vie qui s'écoule à nouveau. Dans ce malgré tout. Dans les décombres des mots abandonnés il y avait un chemin. Ca s'agite. On a bercé des ombres, retrouvé des fantômes, retissé de vieux contes, rallumé des lucioles. Recollé des fonds à la forme. Secoué les barreaux des normes étouffantes. On s'envole de temps en temps maintenant, tu sais, je ne te mens pas. Mais on reste inquiets.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Rêverie
commenter cet article

commentaires

Carole 25/02/2014 11:08


J'aime beaucoup ce chemin trouvé dans les décombres des mots. Un chemin sans doute difficile et sinueux, mais qui doit pouvoir mener quelque part.

Cardamone 27/02/2014 00:50



Je l'espère! Merci Carole



Nathanaël 22/02/2014 16:23


Rallumer des lucioles, que faire d'autre au monde qui en vaille la peine. Ma journée peut s'arrêter là.

Cardamone 24/02/2014 23:06



Jaurès lui voulait rallumer tous les soleils, mais c'était une autre époque



louv' 21/02/2014 14:13


J'y reconnaîtrais plutôt un message de parents à enfant. Mais tellement d'interprétations sont possibles ! Quoiqu'il en soit, c'est joli, émouvant, subtil, comme toujours.

Cardamone 23/02/2014 00:21



Oh louv' merci!



Esclarmonde 20/02/2014 21:23


Moi je le comprend comme un appel à une personne qui manque beaucoup, je ne sais si j'ai bien compris ! Joli en tout cas. Bises et belle soirée

Cardamone 23/02/2014 00:19



Merci Esclarmonde! Je ne sais pas s'il y a quelque chose à comprendre mais je crois que tu as bien compris!! Bises! Et que février se termine pour toi en toute beauté!



Jonas D. 20/02/2014 10:17


Ce texte à la musicalité parfaite me parvient un peu hermétique mais c'est là le propre du poète et peut-être sa seule liberté. Et pour la poésie qui est en toi, pour cela au moins, on ne reste
pas inquiets. Très bonne journée à vous deux.


Jonas

Cardamone 23/02/2014 00:01



Tu as raison Jonas, j'ai du mal à en sortir de cet hermétisme, et il se pourrait même que je tourne un peu en rond ces dernier temps.


Merci pour ta chère présence ici! Bon week-end!


 


 



Yosha 20/02/2014 08:22


Comme toujours tes mots vibrent et résonnent en moi... Tant d'interprétations possibles à ces quelques lignes qui évoquent pour moi une fin "début d'un nouveau lendemain" comme dit si bien Mano
Solo.

Cardamone 22/02/2014 23:22



Je le sens bien comme ça, j'aime cette idée d'une fin début d'un nouveau lendemain. Au début ça s'appelait Glaçon - quelque chose de dur qui se met à fondre, laisse apparaître des bouts
de choses vivantes...


Merci Yosha pour tes mots qui m'encouragent!






Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche