Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux lueurs vacillantes de la nuit

19 Février 2014 , Rédigé par Cardamone Publié dans #Rêverie

http://img.over-blog-kiwi.com/600x450-ct/0/67/89/06/201310/ob_1a59db6896b81b3e0b350eeb1095a4c6_hiramatsu-reiji-8.jpg

Hiramatsu

 

 

 

Ce mot si dur

dans ta bouche

a fondu

Quelqu'un est là que tu ne reconnaîtras pas. Dans cette fraîcheur de la vie qui s'écoule à nouveau. Dans ce malgré tout. Dans les décombres des mots abandonnés il y avait un chemin. Ca s'agite. On a bercé des ombres, retrouvé des fantômes, retissé de vieux contes, rallumé des lucioles. Recollé des fonds à la forme. Secoué les barreaux des normes étouffantes. On s'envole de temps en temps maintenant, tu sais, je ne te mens pas. Mais on reste inquiets.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Carole 25/02/2014 11:08


J'aime beaucoup ce chemin trouvé dans les décombres des mots. Un chemin sans doute difficile et sinueux, mais qui doit pouvoir mener quelque part.

Cardamone 27/02/2014 00:50



Je l'espère! Merci Carole



Nathanaël 22/02/2014 16:23


Rallumer des lucioles, que faire d'autre au monde qui en vaille la peine. Ma journée peut s'arrêter là.

Cardamone 24/02/2014 23:06



Jaurès lui voulait rallumer tous les soleils, mais c'était une autre époque



louv' 21/02/2014 14:13


J'y reconnaîtrais plutôt un message de parents à enfant. Mais tellement d'interprétations sont possibles ! Quoiqu'il en soit, c'est joli, émouvant, subtil, comme toujours.

Cardamone 23/02/2014 00:21



Oh louv' merci!



Esclarmonde 20/02/2014 21:23


Moi je le comprend comme un appel à une personne qui manque beaucoup, je ne sais si j'ai bien compris ! Joli en tout cas. Bises et belle soirée

Cardamone 23/02/2014 00:19



Merci Esclarmonde! Je ne sais pas s'il y a quelque chose à comprendre mais je crois que tu as bien compris!! Bises! Et que février se termine pour toi en toute beauté!



Jonas D. 20/02/2014 10:17


Ce texte à la musicalité parfaite me parvient un peu hermétique mais c'est là le propre du poète et peut-être sa seule liberté. Et pour la poésie qui est en toi, pour cela au moins, on ne reste
pas inquiets. Très bonne journée à vous deux.


Jonas

Cardamone 23/02/2014 00:01



Tu as raison Jonas, j'ai du mal à en sortir de cet hermétisme, et il se pourrait même que je tourne un peu en rond ces dernier temps.


Merci pour ta chère présence ici! Bon week-end!


 


 



Yosha 20/02/2014 08:22


Comme toujours tes mots vibrent et résonnent en moi... Tant d'interprétations possibles à ces quelques lignes qui évoquent pour moi une fin "début d'un nouveau lendemain" comme dit si bien Mano
Solo.

Cardamone 22/02/2014 23:22



Je le sens bien comme ça, j'aime cette idée d'une fin début d'un nouveau lendemain. Au début ça s'appelait Glaçon - quelque chose de dur qui se met à fondre, laisse apparaître des bouts
de choses vivantes...


Merci Yosha pour tes mots qui m'encouragent!