Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un livre de martyrs américains - Joyce Carol Oates

15 Avril 2020 , Rédigé par bergamotte et cardamone

 

Je me demande si mon enthousiasme pour Joyce Carol Oates n’a pas quelque chose d’un tantinet masochiste - franchement, se retrouver dans la tête d’un ultra «pro-life» «soldat de l’Armée de Dieu», assassin d’un médecin pratiquant l’avortement, pour moi, ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable. Mais j’adore cette façon dont Oates sait nous plonger, par-delà nos jugements, en profondeur, dans des intériorités radicalement autres,

faisant s’entrechoquer ou s’entrelacer les visions contrastées et parfois convergentes des membres de ces deux familles américaines, celle du meurtrier et celle de sa victime. Celle du fanatique Luther Dunphy, proche d’organisations chrétiennes d’extrême-droite, contre les aides sociales, contre l’athéisme, l’homosexualité, et surtout bien sûr en guerre contre les «meurtriers avorteurs». Celle du médecin, Gus Voorhees, homme de gauche, humaniste, «champion infatigable» des droits des femmes, «héros féministe» pour les uns, mais pour d’autres «homme profondément malfaisant et amoral», «coupable de massacres de masse à l’égal d’un criminel de guerre nazi ».

Ce qui m’impressionne surtout une fois de plus chez Joyce Carol Oates, c’est cette écriture surpuissante qui s’attaque aussi bien au psychologique qu’au social, au politique, et nous offre une impressionnante peinture de l’Amérique contemporaine avec sa violence, ses clivages, et de l’humanité dans toute sa complexité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article