Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Flottements

14 Avril 2018 , Rédigé par Cardamone Publié dans #Poésie

M.C. Escher

M.C. Escher

La mordorure des histoires 

qu’on se raconte qui s’écrasent 

sans cesse contre les portes 

dures du réel

qui se relèvent et qui nous portent 

un peu beaucoup à la folie

puissantes et frêles 

et si jolies

Morsures du quotidien 

qui pèse et broie

les rêves la joie 

légère 

les presque-riens

lumineux

Se laisser flotter se laisser aller

dans l’Autre Monde sans mots

porté par les flots des poussières 

tout se défait et se refait 

se démêle un peu 

l’amour le beau la rage 

avant le remmêlage

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
:) Merci Nathanaël pour tes mots qui me réjouissent et me rencouragent!
Répondre
N
" ent "bien sûr j'ai cliqué trop vite !
Répondre
N
Le remmêlage ... Ce mot se lit comme se mâche un chewing-gum, infiniment ! Comme ce texte qui se mord, se goute, se mâchouille, se remordille, infiniment ! La vie quoi... <br /> Merci cardamone pour ces mots qui se remolemolage !
Répondre
A
Du punch et du rythme pour ce retour, j'aime beaucoup ce poème haletant. Les chocs, les pauses et la vie qui va...<br /> J'espère qu'on te reverra ici avant 2 ans;)
Répondre
C
:) Merci! <br /> Je vais essayer de moins me la jouer Belle au blog dormant!!;)
C
Merci, Carole, pour tes encouragements. Ils me sont très précieux.
Répondre
C
Merci, Anne, pour ce beau texte où se mêlent et remmêlent les mots d'amour et les morsures de nos vies qui se meurent, et se vivent pourtant.<br /> J'espère que tu nous donneras encore à lire de tes poèmes. Ils m'ont manqué.
Répondre