Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 19:20
En faire toute une histoire

Il y avait du chaotique en elle. Les coupe-gorges, les rues mal famées de la vie humaine, elle avait dû un peu trop s'y attarder, elle en gardait une cicatrice au fond du regard. Ce n'était pas laid, certains y trouvaient un charme comme au parfum d'aventure des blessures de pirates.

Elle avait souvent l'air de s'absenter du monde, de ne pas vouloir trop y toucher, comme si c'était un peu répugnant, que ce n'était pas là qu'elle pourrait vivre son histoire.

On avait l'impression qu'elle marchait sur un fil,entremêlant à chaque pas une fragilité palpable à une sorte de force lumineuse. Elle joue au petit oiseau blessé, disait Véra, sa chef, qui trouvait par conséquent de son devoir de la secouer, la brusquer, la malmener, histoire de lui rappeler que le réel était bien réel.

Après le travail, Line allait respirer l'air du soir dans le petit parc Martin Luther King, elle retrouvait Albert et lui confiait sa fatigue, puis dérivait avec lui loin de Véra, des brimades hiérarchiques et autres soucis d'ici-bas. Albert avait passé plusieurs années à l'ombre, et son truc à lui pour tenir, c'était de s'inventer des histoires, parfois un peu brutales mais qui ne manquaient jamais de souffle. Line écoutait en rêvant, rentrait chez elle et écrivait l'histoire d'Albert à sa façon, pour ne pas qu'elle se perde, pour la relire plus tard et aussi pour ne pas passer la soirée à penser à Véra.

La petite chef était exaspérée:"Tu peux lui dire ce que tu veux, ça glisse sur elle, elle est ailleurs, je ne sais pas pourquoi je me fatigue à lui adresser la parole." Les collègues l'évitaient, sans trop de méchanceté, juste de peur d'être contaminés.

Face à son absence de réaction, Véra était bien obligée de pousser le bouchon un peu plus loin, et ça ne l'amusait pas, n'eût été l'inaltérable passivité de Line, elle aurait pu craindre d'être accusée de harcèlement.

Un jour Albert décréta "Il faut faire quelque chose là, Line, elle va trop loin."

C'était tentant. Albert avait de très mauvaises fréquentations qui trouveraient assez divertissant d'inculquer à Véra les bonnes manières. Mais Line murmura "Je préfèrerais une histoire".

Alors Albert inventa de flamboyants récits revanchards, Line était son héroïne, Véra son punching-ball. Ce fut une période de grand bouillonnement créatif pour lui, sa verve narrative atteignait des sommets - c'était l'équilibre mental de son amie qui était en jeu. Line était admirative "Albert, c'est trop fort, on ne peut pas garder ça pour nous"

Il n'était pas convaincu mais accepta d'élargir son auditoire à quelques amis choisis, qui partagèrent l'enthousiasme de Line. Il s'avéra qu'ils croisèrent "par le plus grand des hasards", dirent-ils à Albert, le responsable d'une grande maison d'édition au fond d'une petite ruelle sombre, où ils le persuadèrent sans trop d'effort qu'un ancien taulard écrivain, c'était plutôt vendeur, et qu'une publication serait en l’occurrence bien meilleure pour sa santé qu'un refus. Le tapuscrit étant excellent, le responsable de la grande maison d'édition ne vit aucune raison de faire d'histoires. C'est ainsi que grâce à Véra, leur muse, Albert et Line devinrent les prestigieux auteurs d'indémodables best-sellers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cardamone - dans Contes et histoires
commenter cet article

commentaires

Yosha 03/05/2015 17:35

Belle idée cette vengeance littéraire !

Jonas D. 23/04/2015 11:20

En toute contrariété réside une ouverture vers le meilleur, voire, comme ici, vers la bestsellerisation (oui, je viens de l'inventer... Quoi ?) Une nouvelle, ma foi fort bien construite et pleine de cet optimisme qui bien souvent nous fait défaut. Merci Cardamone. Derrière ma vitre, le soleil règne, les arbres flottent doucement... Ce matin je me sens festif. Jonas

bergamotte et cardamone 10/05/2015 22:13

Merci Jonas, je rougis même s'il s'agit hélas peut-être plus d'une fuite dans le joyeux et bienfaisant irréalisme que d'un véritable optimisme!!

Francesco 17/04/2015 19:29

Une très belle histoire, une belle "écriture", agréable et intense, un grand merci de ce partage!

Cardamone 20/04/2015 21:59

:) un grand merci à toi pour ce com!

almanito 17/04/2015 19:15

J'adore!
Cardamone, si tu rencontres encore Albert.... Tu me l'envoies! :)
Beau récit et bel univers comme je l'aime. J'en redemande!

Cardamone 20/04/2015 21:57

Malheureusement Albert a pris la poudre d'escampette en ne nous laissant que ses chaussures... Si un jour il est de retour, promis Alma, je te l'envoie!

Nathanaël 17/04/2015 17:49

" I would prefer not " : un peu de Bartleby dans cette Line... Mais ça finit en conte de fée et c'est bien ainsi, c'est bon par là où ça passe !
Mais au fait qu'est ce qu'un " tapuscrit " ?
C'est un manuscrit tapé à la machine avec des gants de boxes parce que c'est un ancien taulard ... Aah d'accord merci.
Garçon un café... Je vais le relire.
Merci Cardamone.

Cardamone 20/04/2015 21:55

:)
Raah je l'ai noté pour ne pas oublier de le lire, Bartleby, mais je ne l'ai pas encore fait

michèle 16/04/2015 12:02

Quelle belle histoire! Une souffrance qui débouche sur un magnifique happy end.
Il faut rappeler que les harcèlements doivent être °dénoncés officiellement° car certains engendrent une souffrance telle l'issue est parfois sans appel et fatale.
Je sais qu'il s'agit ici d'une fiction. Des situations semblables sont hélas vécues au quotidien par des travailleurs qui ne peuvent y faire face.

Cardamone 20/04/2015 21:48

Hélas tu as mille fois raison Michèle!

Carole 15/04/2015 21:22

Le "grisbi" d'Albert... Simonin, en somme ? Si Véra avait été plus perspicace, elle aurait peut-être pu y toucher, mais les chefs sont toujours aveugles.

bergamotte et cardamone 20/04/2015 21:46

Oui, c'est étrange, mais Véra n'a pas du tout revendiqué son rôle primordial dans l'élaboration de ces best-sellers...

bergamotte 15/04/2015 17:47

:o) j'adore cette histoirae et tes chaussures magiques aux vivaces!!!!!! Merci pour cette...malicieuse histoire!!!! j'en ai une au bord du coeur, elle est en route...elle va pas tarder à venir! bisous ma Carda!!!!!

bergamotte et cardamone 20/04/2015 21:39

Honte sur moi!! J'ai été plus longue à répondre à ton commentaire que toi à faire venir ton histoire!! J'm'en vais vite la lire!! Bizzbizz Bergajolie!

Présentation

  • : Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • Le blog de Bergamotte et Cardamone
  • : Ecriture Poésie Histoires
  • Contact

Recherche