Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Donner

26 Mars 2015 , Rédigé par bergamotte et cardamone

Donner

Et donner tout, à en perdre connaissance,

Puis me laisser flotter, coquille vide, en absence,

Éteinte, et sans amarre à la réalité,

Vaincue, déshabillée par vos voracités.

Et donner tout pour ne plus rien avoir,

Rien que la certitude de ne plus rien devoir,

Laisser filer la vie bien, bien, loin dans le vent,

Et puis rentrer à pas très lents.

Bergamotte

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Il SUFFIRait d'un fOURIRe... Pour que toi et moi, pour que Nathanaël, Carmen, Pascale et Michèle, Esclarmonde et les autres, nous flottions sur la lassitude et l'ennui. La blogosphère que je limite au beau de vos textes me donne cette hauteur. Merci. Jonas
Répondre
B
Un fou rire...je prends et je donne quand tu veux Jonas!!!! Je suis contente si nos mots t'enchantent et t'aident un peu peut-être...Reçois en plus une brassée d'ondes positives, et le miel d'affectueuses pensées!!!!!!Bien sincèrement.<br /> <br /> Bergamotte
C
Nous accumulons, d'une façon ou d'une autre, craignant de donner et de nous appauvrir, alors que la joie vient de l'abandon et de l'allègement. Un poème qui parle en profondeur et invite à l'apesanteur.
Répondre
B
"la joie vient de l'abandon"...oui c'est tout à fait cela la joie c'est laissé venir les choses, et les laisser partir aussi...j'ai appris cela parfois à mes dépends...mais cela m'aide à ne plus rien regretter!
N
Et si l'important était l'éponge. cet amour invisible autrement appelé pardon. <br /> Bonsoir Cardamone.
Répondre
B
Et si l'important c'était un peu tout...mais aussi un peu rien???? Bises Nathanaël!
N
Oups. Bonjour Bergamotte :-) !
P
Ne serait-ce pas cela SAVOIR AIMER ?<br /> ps : chouette ton ardoise ! <br /> Amitiés Bergamote
Répondre
B
c'est sans doute aussi cela aimer tu as raison...tout donner et ne rien attendre...en tous cas j'aspire à ne plus rien avoir en ce qui me concerne! merci de ton commentaire ;o)
C
Ton beau poème me touche beaucoup, j'aime ce flottement au-dessus de la douloureuse réalité, ce dépouillement, comme une invitation à déjouer la loi de la gravitation.
Répondre
B
Toi qui sait ce qui me mène à chanter ce flottement et cet abandon...Toi seule en sait le prix, les racines et les secrets!!!! Merci me belle amie! bises!
M
Ce poème est magnifique, généreux et lumineux. <br /> La thérapie n'est peut être pas suffisante pour ceux que la souffrance morale enferme douloureusement sur eux-même dans les sections psychiatriques des hôpitaux.
Répondre
B
Merci Michèle! bien sincèrement : Bergamotte!
E
La pure générosité, celle qui est si difficile à offrir et à partager à une époque où l'on songe à s'auto protéger. Merci Bergamotte, bises
Répondre
B
Merci de ce commentaire qui me fait devenir toute rouge!!!! on gagnerait tant à apprendre à perdre!!!! il m'a fallut en faire l'expérience douloureuse pour me relever et voir les choses autrement....et c'est tellement une respiration!!!!! Bises et Merci à toi avant tout!